Aux environs du château de Couches

Le patrimoine historique de Couches ne se limite pas à son château et se répartit au cours des siècles.

Les menhirs d’Epoigny :

Menhirs d'Epoigny

Menhirs d’Epoigny, près de Couches (71) – (domaine public)

Cet ensemble de pierres dressées daterait d’il y a 5000 ans (époque du néolithique). Il est situé sur la commune de Couches, au lieu dit « La Pièce aux Tourteaux », au hameau d’Époigny (sortie de Couches en direction d’Autun, puis en direction de St Pierre de Varennes).

Ces menhirs ont été dressés à proximité de la ligne de partage des eaux séparant les bassins de la Saône et de la Loire. C’est le plus grand ensemble de ce type en Bourgogne, et l’un des plus importants dans l’Est de la France. Il est constitué de 7 pierres dont 5 ont été redressées dans les années 80.

La plus haute mesure 7,30 m et son poids est estimé à 30 tonnes. Trois autres mesurent entre 5,60 m et 5,85 m. La plus petite pierre mesure 2 mètres mais serait un morceau d’une pierre plus grande.

Plus tard, les Gaulois Éduens consacrèrent le lieu à la déesse Épona.

 

Le prieuré St Georges et la Tour Bajole

Couches - Prieuré St Georges

Prieuré St Georges à Couches (71) –
Licence : © microservice71.chez-alice.fr

 

Les origines de ce prieuré remontent au VIIème siècle. Détruit en 725, il fut rebâti au IXème siècle, et devient une abbaye, puis un prieuré rattaché à l’abbaye de Flavigny.
Les Jésuites d’Autun y ont établi leur résidence d’été à partir de 1620 ; mais ils abandonnent le Prieuré en 1792, suite à un arrêt du Parlement leur interdisant d’enseigner.

Couches - la tour Bajole

La tour Bajole à Couches (71)
Auteur : Christophe.Finot – Licence : CC BY-SA

 

 

 

 

 

 

 

Construite au XIIème siècle, la tour Bajole était rattachée au Prieuré St Georges. Elle abrite aujourd’hui un restaurant gastronomique.

La Tour Guérin

Couches - la tour Guérin

La tour Guérin à Couches (71)
Auteur : Christophe.Finot – Licence : CC BY-SA

 

Souvenez-vous : à la fin du XIIème siècle, Couches avait été séparé en deux territoires distincts, et « Couches en Royauté » (le village) s’est développé sous la protection du Roi de France. On trouve donc à Couches quelques monuments datant de cette époque, comme la Tour Guérin.

Construite après le traité de 1186 qui accordait une garde royale à la ville de Couches, cette tour servait à abriter les soldats du Roi. Le bâtiment actuel date du XVème siècle, mais la toiture vernissée est du XIXème

Le vieil hôpital

Couches - Vieil hôpital

Le vieil hôpital de Couches (71) –
Licence : © microservice71.chez-alice.fr

 

Construit en 1565 pour servir de résidence au pasteur, ce bâtiment devient hôpital en 1685 après la Révocation de l’Édit de Nantes (interdisant aux protestants de pratiquer leur culte). Le bâtiment restera un hôpital jusqu’en 1816.

La maison des Templiers

Couches - Maison des Templiers

La maison des Templiers à Couches (71)
Auteur : Christophe.Finot – Licence : CC BY-SA

Construite en 1610, elle a servi secrètement de lieu de culte aux protestants, après la Révocation de l’Édit de Nantes en 1685.

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la autour de vous !

Un commentaire

  • Jean francois beaulieu

    Un de mes ancêtres Claude Martin serait né à Couches en 1510. Il a épousé une dame du nom de Colette Zyx. Il fut le fils de Martin Veit un allemand et Appolonia Marklin. Claude Martin est mort à Couches .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *