Le Morvan

Géographie :

Le Morvan est protégé par un parc naturel régional. Le massif est constitué de 4 grandes zones, subdivisées en « entités paysagères » :

 

– au centre, la dorsale boisée, de 500 à 900m, constituée de vastes forêts et de plans d’eau
– autour et au sud de cette zone, le morvan des 400 m, collines en moyenne de 300 à 500 m, alternant espaces agricoles et forêts
– plus à l’extérieur, les piedmonts, constitués de plaines et vallées bocagères de 200 à 400 m au nord, et jusqu’à 600 m au sud
– enfin, les franges, qui délimitent le massif au nord, à l’est et au sud. L’altitude ne dépasse guère 200 m au nord et peut atteindre 400 m à l’est et au sud.

 Entités paysagères du Morvan

  • La « Dorsale boisée »
  • Le « Morvan des 400 m »
  • Les « Piedmonts »
  • Les « Franges »
  • Limites du parc naturel régional du Morvan
Morvan - entités paysagères (le morvandiau - wikipedia)

Près de la moitié du massif du Morvan est recouverte de forêts. Jusqu’au XIXe siècle, les forêts du Morvan était essentiellement peuplées de feuillus : chênes, boulaux, châtaigniers, érables, frênes, charmes … Depuis les années 50, l’implantation de résineux a gagné du terrain et la région fournit aujourd’hui la majorité des sapins de Noël d’origine française.

Le Morvan connaît une pluviométrie abondante. De ce fait, les cours d’eau sont nombreux et plusieurs lacs artificiels ont été créés. Parmi les cours d’eau les plus importants, citons notamment l’Arroux (affluent de la Loire) qui passe à Autun, et l’Yonne qui donne son nom à l’un des quatre départements bourguignons. La Cure, l’un des affluents de l’Yonne, traverse tout le Morvan, en passant par 30 communes sur trois départements.

Morvan - la Cure à St André-en-Morvan (nitot - wikipedia)
La Cure
, à St André-en-Morvan
morvan-la-cure-riviere-sauvage-jerome-levitte.jpg
La Cure, une rivière sauvage (© J. Lévitte sur naturellement-peche.fr)

Créés au XIXème et XXème siècles, les lacs artificiels servaient à l’origine de réservoir d’eau aux communes environnantes, mais surtout au stockage de bûches à l’époque du flottage du bois (mode de transport le plus courant et le moins onéreux pour le bois, qui consistait à laisser les grumes descendre librement le cours d’eau au gré du courant).
Aujourd’hui, certains lacs servent toujours à l’approvisionnement en eau et/ou à la production d’électricité mais surtout à la régulation des eaux des affluents de la Seine. Ils offrent également un important attrait touristique pour la région : lac de Pannecière, lac des Settons (base nautique), lac du Crescent, lac de St Aignan …

Morvan - lac Pannecière (Benchaum - wikilpedia)
Lac de Pannecière et son barrage
Morvan - lac des Settons (Ch. Finot - wikipedia)
Lac des Settons (au fond, la base nautique)

Quelques sites naturels remarquables du Morvan :

  • Le Mont-Beuvray

Il culmine à 821 m. Son sommet correspond à l’ancien oppidum gaulois de Bibracte, capitale des Éduens. Le musée de la civilisation celtique, ouvert au public depuis 1996, se trouve au pied du Mont Beuvray.
Le Mont Beuvray est donc classé à la fois comme site naturel protégé depuis 1990 et comme « monument historique ».

mont Beuvray - vue du Nord (havang - wikipedia) 
Le Mont Beuvray, vu par le côté Nord
mont Beuvray - panorama  (bh-souzani - wilipedia) 
Panorama depuis le sommet du Mont Beuvray
  • Le Haut-Folin :

C’est le plus haut sommet du Morvan, il culmine à 901 m. C’est la station de ski de fond la plus proche de Paris ! Par temps clair, on peut apercevoir le Mont Blanc distant de 250 km.

Morvan - Haut Folin vu depuis Mont Beuvray

  • Le « signal » d’Uchon

Situé en Saône-et-loire, ce petit massif n’atteint que 681 m d’altitude, malgré l’origine celte de son nom signifiant « haut ».
Ses panoramas exceptionnels sur les monts voisins lui ont valu le nom de « perle du Morvan ». Mais sa particularité tient aux amoncellements de blocs granitiques qui lui confèrent son caractère singulier. Leur aspect et leurs noms évocateurs (« la pierre qui croule », « la griffe du diable », « le nez du chien » …) ont inspiré bon nombre de contes et légendes

Morvan - Signal d'Uchon (Ch Finot - wikipedia)Morvan - rochers d'Uchon (kokin - wikipedia)Morvan - chaos d'Uchon - pierre qui croule (kokin-wikipedia)


(une page spéciale leur sera consacrée ultérieurement)

– la basilique St Marie-Madeleine de Vézelay … dans le site de Vézelay, « colline éternelle »

– l’église de St Père, tout près de Vézelay

– le château de Bazoches


Manifestations traditionnelles en été dans le Morvan :

Fête du flottage, à Clemecy (58) en juillet : nombreuses animations proposées gratuitement sur la place des jeux et au port de Clamecy, occasion de découvrir ou redécouvrir le patrimoines du territoire des flotteurs.
Plus d’infos : http://www.vaux-yonne.com

Festival de musique en Morvan
 

Situer le Morvan

 

Vous avez aimé cette page ? Partagez-la autour de vous !

Page mise à jour le 2 septembre 2018

Une réponse sur “Le Morvan”

  1. jul dit :

    vive la Bourgogne chers amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.